Les élèves ingénieurs sont les plus mal orientés.

Les écoles d’ingénieur délivrent toutes le même diplôme, qui accorde à celui qui l’obtient le grade d’ingénieur. Terme fourre-tout, le mot « ingénieur » regroupe en réalité une vaste gamme de métiers aussi différents qu’intéressants, mais qui peuvent se révéler décevants pour une partie des diplômés qui se seraient lancés dans ce type d’études par défaut, ou sans s’être renseigné sur la réalité des métiers.

Ainsi, près d’un quart des ingénieurs diplômés en France se réorientent dans les sept ans après l’obtention de leur diplôme.

Pour vous aider dans votre projet d’orientation, nous avons listé les quatre grandes familles d’ingénieur, ainsi que les meilleurs projets d’orientation pour y parvenir.

L’ingénieur en recherche et développement

C’est l’ingénieur comme le concevaient nos grands-parents. Il conçoit des solutions à des problèmes techniques et industriels en utilisant ses connaissances en mathématiques, en physique et en sciences de l’ingénieur.

Ses outils ? Des logiciels de calcul, une calculette, des handbook de physique et de résistance de matériaux. Il a les mains tachées par la mine du crayon, et son bureau est couvert de croquis.

Ses études ? il a fait une école d’ingénieur bien sûr, mais plutôt que de rechercher immédiatement du travail, il s’est spécialisé dans un domaine technique particulier en faisant une thèse en partenariat avec une entreprise (CIFFRE), ce qui lui a valu le grade de docteur, et une grande crédibilité technique !

La recherche en chimie

L’ingénieur manager

L’ingénieur manager a un seul matériau : l’humain. Il gère une équipe de techniciens, d’ouvriers ou d’autres ingénieurs. Il a un sens aiguisé de la communication, une bonne dose d’humour, et de fortes capacités diplomatiques.

Ses outils ? Son téléphone portable et son ordinateur qui le suivent partout, un bon logiciel de gestion des emails, un planificateur.

Ses études ? Lui aussi a fait une école d’ingénieur, il a besoin de savoir de quoi il parle, mais il a choisi de faire un double diplôme avec une école de management, pour comprendre les ressources humaines et pouvoir se démarquer face aux recruteurs.

Les réunions

L’ingénieur chef de projet

L’ingénieur chef de projet est un responsable organisationnel. Son rôle : coordonner l’action de plusieurs entreprises, de techniciens et d’experts, rédiger les appels d’offres et comparer les devis, construire vite, solide et à bas prix !

Ses outils ? Il passe sa vie sur son ordinateur, connaît tous les raccourcis de Word par cœur, est le roi de la mise en page, peut répondre à deux appels téléphoniques en même temps, et dort dans sa voiture entre deux rendez-vous.

Ses études ? Il a fait une école d’ingénieur aussi, mais lui a choisi un double diplôme avec une école de commerce, ou un master spécialisé en gestion de projets.

L’ingénieur baroudeur

Il se déplace de barrage en barrage en 4*4, surveille les chantiers en haute altitude, déplace des espèces en voie de disparition par hélicoptère, varappe le long des conduites forcées et enfile sa combinaison de plongée pour aller examiner les fuites sous-marines.

Ses outils ? Une solide paire de chaussures, un ordinateur renforcé Kevlar, un Nokia 3310 et une tente.

Ses études ? Il a fait une école d’ingénieur spécialisée dans les problématiques environnementales, a étudié à l’étranger pour renforcer ses capacités d’adaptation et pour être prêt à travailler dans toutes les langues, partout où l’on aura besoin de lui.

Cours Galilée à Toulouse, le meilleur du soutien scolaire

 Si cet article vous a plu, et que vous souhaitez obtenir des cours particuliers en mathématiques ou tout simplement une solution d’accompagnement ou de soutien scolaire sur Toulouse, n’hésitez pas à contacter notre directeur, au 05 34 67 82 29.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *