Le mur de fiches : le mind-map à l’échelle de la chambre.

Parce que réviser son baccalauréat en maths et en physique, c’est déjà toute une histoire, nous vous présentons aujourd’hui une spécialité Cours Galilée : le mur de fiches.

Depuis que nous enseignons, nous récompensons chaque année l’élève qui aura réalisé, dix semaines avant le bac, le plus beau mur de fiches. Cette année, la récompense revient à Loïc, élève en terminale S, spécialité SI, au lycée Bellevue, à Toulouse.

Bravo à Loïc, et son mur de fiches !

C’est l’occasion pour nous de revenir à ce qui est un des piliers fondateurs de notre pédagogie : l’art du fichage.

En mathématiques et en physique, ficher, c’est réussir

Les programmes de mathématiques et en physique en terminale scientifique comportent chacun une quinzaine de chapitres. Si on y ajoute ceux de première, c’est plus de 60 chapitres différents qui sont exigibles au baccalauréat, 60 chapitres ! Chacun de ces chapitres contenant une moyenne de 15 pages , on se retrouve avec près de 1000 pages de cours à réviser quand vient le dernier semestre de terminal. Impossible de s’en sortir sans un minimum d’organisation.

Message d’un élève de TSI.

Faire des fiches : un moyen de s’approprier le cours

Parce que faire sa fiche, c’est prendre en main ses connaissances, et passer d’un format construit par quelqu’un d’autre ( le prof ), à son propre format. Nous encourageons nos élèves à devenir des artistes de la fiche, et tous les coups sont permis : utilisation de couleurs, de surligneurs, organisation en lignes ou en colonnes, etc.

Une seule contrainte, et pas des moindres : « il n’existe de cours de terminal qui ne soit fichable en un A5 recto verso ». En effet, le but de la fiche n’est pas de recopier le cours, mais bien d’en extraire la substantifique moelle ! Exit les démonstrations, les exercices d’application, on ne garde que les théorèmes et les définitions, et encore, dénudés de tout ce qui n’est pas le strict nécessaire.

Le meilleur ami de l’étudiant.

Utiliser les fiches pour gagner en efficacité sur les exercices.

Une fois les fiches faites, pas question de les abandonner dans un coin. On remise le cours, et on attaque les exercices. Et quelle différence cela fait ! Tout ce qu’il faut savoir, réunis sur quelques centimètres carrés de papier ! Toutes les réponses à toutes les questions possibles. Plus besoin de feuilleter mélancoliquement son cahier à la recherche d’une réponse, tout ce qu’il faut savoir, on l’a devant les yeux en une seconde.

Les puristes iront jusqu’à cocher au crayon sur la fiche, chaque fois qu’ils utilisent une formule, une petite croix. De cette manière, quand viennent les révisions, on sait quelle formule a été la plus utilisée, et on connaît donc son importance !

Les fiches, des amis pour la vie, et pour le bac.

J’ai le souvenir, une fois que j’enseignais dans la salle de permanence du CREPS de Toulouse, d’avoir exhumé une belle découverte d’une des armoires poussiéreuses.

Dans un pochette plastique, une fille avait soigneusement consigné ses soixante fiches de mathématiques et de physique, classées par ordre, et avec derrière… son relevé de baccalauréat ! La jeune fille a été retrouvée depuis, et ses fiches envoyées par la poste.

On voit tout de suite, quand vient la période des examens, la différence entre les élèves dont les fiches sont à jour, et ceux pour qui ce n’est pas le cas. Les élèves dont les fiches sont rangées dans un petit classeur, n’ont qu’à attaquer les exercices, et la plupart du temps, le seul fait de s’être donné la peine de les rédiger leur a suffi à connaître parfaitement le cours.

Les fiches, un premier pas vers le supérieur

Pour ceux qui douteraient encore de l’efficacité des fiches, qu’ils aillent demander aux étudiants de médecine ou de classes préparatoires. POur eux, la question ne se pose même pas. Un cours, une fiche, un point c’est tout.

Si vous aussi, vous désirez vous mettre à la technique du fichage, rendez-vous sur notre page cours particuliers de mathématiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *